Publié le 7 février 2019


Un moment partagé

heart-3147976_1920

La Saint-Valentin, fête religieuse ? Fête commerciale ? Qu’importe : ce qui compte, c’est le message qu’elle véhicule.

 

Dans nos vies à 100 à l’heure, on prend rarement le temps de se dire qu’on s’aime. Alors qu’importe le message qu’on associe à l’idée de la Saint-Valentin : c’est le moment idéal pour dire aux autres qu’on tient à eux. Et si pour cela on arrive à dépasser ses convictions, on offre déjà une belle preuve d’amour.

 

Pour en revenir à l’histoire de la Saint Valentin, il faut remonter très loin. En effet, il s’agissait à l’origine d’une fête païenne célébrant la fertilité et « récupérée » tout d’abord par l’Eglise, puis par les commerçants qui en ont fait la fête des « amoureux ». Dans certains pays, l’événement est étendu à tous ceux qui comptent : amis, enfants, etc. Mais le plus difficile est souvent de dire « je t’aime » à la personne avec laquelle on partage sa vie.

 

bloom-1836420_1920 (1)Le principal dans ce moment, c’est le partage. Partager un moment à deux lors d’une balade ou d’une activité commune, (re)trouver les points communs… Et pour cela, il faut créer un beau moment d’intimité. Comment ? Préparer un dîner dans une atmosphère agréable, avec bougies et diffusion d’huiles essentielles est un bon départ. Epicée, la synergie Orientale favorisera le rapprochement puisque les épices sont réputées aphrodisiaques. On prête également cette vertu au chocolat, alors n’oubliez pas le dessert ! Et pour une détente complète à deux, rien de tel qu’un bon bain : il suffit de mélanger intimement une douzaine de gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang, de jasmin, de santal ou de patchouli – ou une composition personnelle à partir de celles-ci – dans un bol de gros sel additionné de 4 gouttes de solubol par goutte d’huile essentielle et d’une cuillère à café de glycérine. On laisse reposer quelques jours avant de verser dans la baignoire pour un moment à deux très complice. Et encore plus si, ensuite, on se masse réciproquement avec l’huile bien-être Sensuelle ! Par contre, on évitera de mettre des pétales ou fleurs dans l’eau du bain : non seulement ça donne l’impression de tremper dans un court-bouillon (et ce n’est pas très romantique), mais en plus, ça a la vilaine habitude de boucher la baignoire ! Alors, à moins que vous n’envisagiez le maniement de la ventouse comme aphrodisiaque, laissez tomber !


Les commentaires sont fermés.